Verband Schweizer Wissenschafts-Olympiaden admin
Association des Olympiades Scientifiques Suisses
Associazione delle Olimpiadi Scientifiche Svizzere
Association of Swiss Scientific Olympiads
Biologie Chemie Geografie Informatik Mathematik Philosophie Physik Robotik
de fr
Aktuell
Die Olympiaden
Der Verband
Anlässe / Termine
Medien / Publikationen
Wir danken
Links
Kontakt
Facebook
Newsletter abonnieren
Philosophie et biologie, une combinaison qui fait son bonheur

Ceux qui veulent comprendre le monde s‘intéressent à la biologie et à la philosophie, nous dit Océane Dupont. Elle a participé aux finales de ces deux olympiades.

23.06.2017

Ocèane, tu as un talent pour la biologie et la philosophie. Pourquoi les deux sujets te fascinent?
Océane Dupont: J’ai envie de comprendre le monde, et la biologie et la philosophie sont pour moi les meilleurs outils pour y parvenir. Ce sont des sujets toujours vivants et passionnants à travailler.
La philosophie pose des questions humaines universelles et les réponses sont nombreuses, on peut y apporter beaucoup de ses propres idées. À côté de cela, je trouve la biologie plus terre-à-terre et précise, elle permet un bon équilibre.

Tu vois des points communs entre les deux sciences?
À l’origine toutes les sciences faisaient partie de la philosophie ! Les deux requièrent une certaine rigueur intellectuelle, afin de bien mener son expérience ou son argumentation. Ce sont également des sciences très vastes avec beaucoup de branches plus spécialisées, et chacun peut y trouver son bonheur.

Que dirais-tu à tes camarades pour leur donner envie de participer à des olympiades scientifiques ?
D’abord que c’est une formidable occasion d’explorer plus en profondeur des sujets qui nous intéressent, à travers les cours ou les discussions entourant les olympiades. On rencontre des jeunes venus de toute la Suisse, c’est l’occasion de se plonger dans ce qu’on aime et même pourquoi pas se découvrir une vocation ! J’encourage tout le monde à essayer, car même si on n’a pas l’impression d’être « assez bon », c’est souvent faux.

SPO / OSP 2017

Quelle profession te fait rêver ?
J’entre cet automne en biologie à l’Université de Lausanne, et je me verrais bien travailler dans ce domaine. La recherche m’intéresse particulièrement, surtout en évolution et en génétique, mais je connais encore peu ces matières. Enfin, tout reste ouvert car j’aime aussi la philosophie et j’espère trouver un moyen de lier ces deux passions un jour !

Entretien: Mirjam Sager
Photos: Association des Olympiades Scientifiques Suisses

Savoir plus sur nos talents:
• Von Düdingen über Teheran an die ETH – Ein Erlebnisbericht von Ian Boschung, Informatik-Olympiade
• Die Kartenexperten von morgen – Weshalb die Esri AG die Schweizer Geografie-Olympiade unterstützt
Der junge Mann und das Meer – ein Interview mit David Melillo, Biologie-Olympiade
• «Geometrie löst mehr Probleme, als man denkt!» – Ein Interview mit Yuxi Zheng, Mathematik-Olympiade